Association REGAIN

Accueil > ECOCIDES > Stop au massacre des blaireaux

Stop au massacre des blaireaux

vendredi 23 novembre 2018, par REGAIN

Le blaireau est victime d’un loisir extrêmement violent : le déterrage, encore appelé « vènerie sous terre ».

Les blaireaux endurent des heures de stress, terrorisés au fond de leur terrier, mordus par les chiens - parfois même déchiquetés vivants pour les petits - pendant que les chasseurs creusent pour les atteindre. Ils les extraient brutalement du terrier avec des pinces métalliques qui leur infligent d’atroces blessures. Les blaireaux sont alors exécutés avec un fusil ou une arme blanche.

Cette horreur est autorisée dès le 15 mai dans une majorité de départements et sur simple volonté du préfet, alors que les petits, très vulnérables, sont encore au terrier à cette période, et dure jusqu’au 15 janvier. 8 mois d’enfer pour les blaireaux.

Cet acharnement cruel est injustifié. Le blaireau est classé gibier en France alors que personne ne le mange et qu’il joue un rôle important dans les écosystèmes, raison pour laquelle il est protégée chez la plupart de nos voisins européens (Belgique, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Suisse, Italie, Espagne, Portugal...).

L’ASPAS demande l’interdiction du déterrage du blaireau, une pratique de chasse barbare et incompatible avec la reconnaissance des animaux comme êtres sensibles.

Vous avez à cœur de protéger les blaireaux, je vous propose donc aujourd’hui une action très simple : diffusez une campagne en 1 clic et générez 1€ de don à l’ASPAS, sans verser un centime !

1 partage = 1€ reversé

Pour chaque partage, la Fondation Nature & Découvertes versera 1€* pour protéger les blaireaux et soutenir nos actions pour obtenir la fin du déterrage, cette pratique barbare.

Partagez vite cette page https://www.natureetdecouvertes.com/aspas sur Facebook, et dans tous les cas avant la fin de semaine.

En détournant les codes du « Black Friday », Nature & Découvertes informe sur les réductions qui comptent vraiment : celle de la biodiversité et du déclin des espèces. Quatre associations sont mises en avant pour leur travail de protection de la nature et des animaux, dont l’ASPAS et sa campagne en faveur des blaireaux.

Les blaireaux et l’ASPAS comptent sur vous !

Merci,
Aurélia
Responsable campagnes de l’ASPAS

* Dans la limite de 30 000€

Le 28/09/2018

Bonjour,

Merci encore d’avoir signé la pétition contre le déterrage des blaireaux. Aujourd’hui, je vous invite à voter pour le projet « Stop au massacre des blaireaux ».

L’ASPAS dénonce depuis longtemps le sort réservé aux blaireaux. Afin de renforcer nos actions, nous prévoyons une campagne de grande ampleur. Notre projet a été retenu par 1% for the planet et sera présenté lors des Rencontres Associations Philanthropes le 9 octobre. À cette occasion, mécènes et fondations pourront décider d’attribuer des fonds à l’ASPAS pour renforcer ses actions pour les blaireaux.

Une partie des fonds sera attribuée proportionnellement au nombre de votes du public. D’où l’importance de VOTRE vote avant le 8 octobre. Un simple clic de votre part nous permettra d’obtenir plus de moyens financiers pour diffuser nos messages, solliciter les médias, interpeller les élus… et sauver des blaireaux !

JE VOTE POUR LES BLAIREAUX

Chaque voix compte et je compte sur la vôtre !

Merci et à bientôt,
Aurélia
Responsable des campagnes ASPAS

PS : Vous devez vous créer un compte pour voter, c’est facile et rapide. Vous pouvez voter une seule fois pour l’ASPAS. Rendez-vous vite sur la page de vote : https://www.onepercentfortheplanet.fr/biodiversite-et-ecosystemes/aspas/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.