Association REGAIN

Accueil > SOCIAL > l’Institut de la Protection Sociale critique le système de retraite (...)

l’Institut de la Protection Sociale critique le système de retraite universel présenté par Jean-Paul Delevoye

dimanche 22 septembre 2019, par Jeanne HILLION

Créée en 2011, l’Institut de la Protection Sociale est un « laboratoire d’idées » pour toutes les questions liées à la protection sociale de l’entreprise. Il traite l’ensemble des domaines (retraite, prévoyance, santé, statut du dirigeant, rémunération, cotisations sociales …) liés à la protection sociale française.

Les membres de l’IPS, expert financiers, juridiques et fiscaux, constatent au quotidien la complexité et l’instabilité des règles applicables aux entreprises et à leurs dirigeants.

L’Institut de la Protection Sociale a pour objectifs :

d’identifier les problèmes qui se posent
de faire des propositions concrètes pour y remédier

L’IPS encourage collectivement, particulièrement auprès des pouvoirs publics, les réflexions de ses membres concernant la définition d’une législation efficace et adaptée, simple à mettre en œuvre pour les entreprises et leurs conseils.

Le comite technique « RETRAITE » de l’Institut de la Protection Sociale (IPS), sous la houlette de Bruno Chrétien, vient de publié le 17 Septembre 2019, un rapport sur l’évaluation du système de retraite universel présenté par Jean-Paul Delevoye.

Dans ce rapport l’IPS est en désaccord sur plusieurs points et notamment :

selon l’IPS la réforme préconisée génère deux situations rédhibitoires :

• Elle écarte de toute responsabilité réelle les partenaires sociaux qui, rappelons-le, ont démontré par le passé leur capacité à créer les régimes complémentaires puis à les gérer sans aide financière extérieure.

• Elle instaure un système centralisé comme il n’en n’existe quasiment nulle part au monde, avec tous les risques que cela comporte.

Elle ne règle en rien le problème du financement des retraites (même si ce n’était pas dans la lettre de mission, le problème demeure essentiel).

pour aller plus loin dans cette analyse :

A lire ici l’Evaluation du rapport Delevoye par les experts de l’Institut de la Protection Sociale

Solidarité, gouvernance, financement : l’inquiétant visage du futur système des retraites

« Il est encore temps de réagir en faisant le choix de la sagesse.
Pour cela, il faut instaurer un régime universel de base et respecter les régimes complémentaires tout en les incitant à divers rapprochements entre eux.
 »

Bruno CHRETIEN, Président de l’ IPS

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.