Association REGAIN

Accueil > DEMOCRATIE > ADIEU LA LIBERTÉ Mathieu SLAMA

ADIEU LA LIBERTÉ Mathieu SLAMA

lundi 17 janvier 2022, par Jeanne HILLION

27/01/2022

Heureusement qu’on l’avait celui-ci !! pour défendre la liberté durant THE crise. Au milieu d’une mascarade de débat télévisé, de ce tapis d’autosatisfecit, ou face à une Laure ADLER mal vieillie avec son air dégouté : "mais ils nous emmerdent, les non-vaccinés !".
heureusement Mathieu SLAMA était là !

Cher Mathieu, bravo pour votre courage et votre patience...dites ? ce n’est qu’un au revoir, n’est-ce pas ?

ADIEU LA LIBERTÉ : Le Conseil constitutionnel a validé l’entrée en vigueur du passe vaccinal. Après deux ans de mesures coercitives, l’essayiste Mathieu Slama désespère de voir un jour les blessures infligées à notre modèle démocratique cicatriser.
Consultant et analyste politique, Mathieu Slama collabore à plusieurs médias. Il a publié le 20 janvier 2021, Adieu la liberté, aux éditions Presse de la Cité.
Adieu la liberté
Mathieu Slama
Éditeur : Presses de la Cité
Prix de vente au public (TTC) : 20 €
270 pages ; 21 x 12 cm ; broché
ISBN 978-2-258-19777-0
EAN 9782258197770

Résumé : La crise du Covid-19 a révélé un nouveau totalitarisme " soft " fondé sur une idéologie du " safe ".

Dans cet essai incisif, Mathieu Slama analyse les faits et les mots qui ont fait croître l’acceptation de la servitude chez un peuple pourtant réputé rebelle depuis la Révolution. Avec l’assentiment d’une majorité de Français, une société de l’ordre et de la surveillance s’est installée ; la démocratie est devenue management, le politique s’est effacé devant la sicence et les citoyens libres se sont transformés en population docile à discipliner. Une éclipse de la liberté préparée de longue date par des renoncements successifs, rendant inéluctable l’avènement, comme l’écrivait en 1977 Gilles Deleuze, de "ce néofascisme, qui est une entente mondiale pour la sécurité, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma".

date de parution : 20/01/2022
Je vous invite chez DAVID DUFRESNE :
 ;
.
.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.