Association REGAIN

Accueil > THEME de l’EDUCATION > L’école Buissonnière

L’école Buissonnière

vendredi 1er septembre 2017, par REGAIN

Octobre 1914, Freinet à Saint-Cézaire, canton de Saint-Vallier.

C’est à peu près, la romance en moins, ce que relate le film "L’école Buissonnière"
film français d’après l’œuvre originale de : Élise Freinet réalisé par Jean-Paul Le Chanois en 1949. Ce film marque un temps fort de l’histoire du cinéma d’après-guerre : il romance les débuts de la pédagogie de ... Wikipédia
Date de sortie : 8 avril 1949 (France)
Réalisateur : Jean-Paul Le Chanois

Bande originale : Joseph Kosma
Scénario : Jean-Paul Le Chanois, Élise Freinet

Vous comprendrez tout après avoir lu l’analyse de ce film par

MOULLÉ BRUNET Abellia
PUCHTA Annabelle
2ème année de licence
"information et communication"
Mai 2005, Semestre 4
Option cinéma
- analyse d’un film-

lisez donc ce sommaire !

Sommaire

I. Introduction

II. L’École buissonnière : pourquoi, qui, quoi ?
1. Contexte
2. Générique
3. Le réalisateur, Jean-Paul Le Chanois
4. L’acteur principal, Bernard Blier
5. Synopsis
6. Segmentation du film

III. L’ École buissonnière : comment ?
1. Les personnages
A. L’instituteur
B. Les femmes
C. Les enfants
D. Qui sont les jeunes acteurs ?
E. Les rapports entre les personnages
2. La bande son du film
3. La narration
4. L’espace
5. Le temps
6. Un film « grand public » et non un documentaire
sur la pédagogie Freinet
7. Un symbole

IV. L’École buissonnière et les droits de l’homme
1. Résumé de la scène
2. Scénographie
3. L’ambiance
4. Un récapitulatif du film
5. Le « sacre » d’Albert 25
Conclusion
Bibliographie

on peut regarder le film sur youtube et sans doute le regarder en meilleure qualité payante sur le site de l’ina.

Le leitmotiv musical du film, "J’ai lié ma botte", restera pendant des années le chant de ralliement des débuts de séances de congrès. En réalité, ce chant n’a pas été composé par l’auteur de la musique du film, Joseph Kosma (le complice des chansons de Prévert), mais par Francine Cockempot, animatrice de chant du scoutisme féminin. L’explication : Le Chanois avait découvert cette chanson à l’école Freinet de Vence, au cours du tournage. Michel E. Bertrand l’ayant ramenée d’un stage de colonies de vacances des CEMEA, l’avait apprise aux enfants de l’école où il avait été appelé en octobre1947 par Freinet, à sa sortie de l’école normale.

et pour mieux comprendre cette chanson du film, elle est sous-titrée ici

voir aussi des informations surprenantes dans le bel article de Michel Barré
bulletin des Amis de Freinet n°56 pages 3 à 14 (décembre 1991) où l’on apprend par exemple que le nom de FREINET n’est jamais cité dans le film ou le générique !

autour du film

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.